Cheval

Historique de ma pratique

Equithérapie : le juste soin

“Pendant deux ans, en tant que psychologue, j’ai accompagné un groupe d’enfants atteints de troubles autistiques lors de séances d’équithérapie. Ce qui m’a frappée, c’est la justesse de l’action du cheval, dont j’ai pu observer à plusieurs reprises les compétences thérapeutiques. Un jour, un enfant s’est endormi brutalement sur l’animal qu’il montait. Le cheval a aussitôt esquissé un pas de côté, contrebalançant ainsi l’inévitable chute du corps du petit. Lors d’un autre séance, un enfant mordeur a mordu un cheval au poitrail. Sans s’énerver, l’animal a délicatement pincé le jeune garçon. L’enfant a compris le message et n’a plus jamais mordu. Deux leçons parmi d’autres où l’animal nous enseigne que la communication sensorielle et la juste posture ouvrent un espace de guérison aussi important que la parole”.

Et maintenant je peux aussi prendre soin d’eux, ceux qui vaillement portent l’homme depuis temps de siècles.

L’animal nous enseigne que la communication sensorielle et la juste posture ouvrent un espace de guérison aussi important que la parole.


Privacy Preference Center