J’ai travaillé à l’hôpital public comme psychologue clinicienne jusqu’en octobre 2018, en centre médico-chirurgico-obstétrical, en centre de rééducation et rhumatologie, en service d’hématologie et en service de nutrition entre autres.

J’accueille depuis plus de 20 ans des personnes grâce à ma formation de psychologue clinicienne. Au fil du temps, des événements de ma vie et des formations que j’ai suivies, j’ai acquis d’autres outils.

En psychanalyse, programmation neuro-linguistique, communication non-violente, sophrologie et dans le travail en colloque singulier et en analyse systémique pour l’accueil des familles et des groupes.

En Qi Gong, méditation et soins énergétiques entre autres pour l’approche énergétique, et en fasciathérapie, il y a quelques années pour un travail corporel.

De ces techniques j’ai crée mon approche… adaptée à chaque personne qui souhaite faire un chemin de connaissance de soi.

Par ailleurs je suis formatrice depuis 2003, principalement pour les soignants (gestion du stress, soin du soignant, communication, relation soignant-soigné, prise en charge de la douleur et soins palliatifs…)

Et j’anime :

•Des stages de QI Gong

•Les Ateliers O Féminin, ouverts aux femmes

• avec Aniko Kovacs les stages de Toucher en conscience ouvert à tous

 

Je vous accueille à mon cabinet à Saint Étienne d’Escattes (entre Nîmes et Montpellier).

Le Collège est conçu pour accueillir la lumière sur terre.

Textes

La délicatesse du toucher

J’ai été touchée par un coup, j’ai eu mal. Mais avant d’avoir mal, j’ai eu peur… la peur a conditionné mon corps à réceptionner ce qui allait se vivre.

D’une conscience à l’autre, avant la mort

Nous entendons parfois parler de nombreux cas où une personne dit avoir communiqué intérieurement avec la conscience d’un autre…
Témoignage d’une psychologue de sa propre expérience avec un patient en fin de vie,

La perle de nos présences

Il était une fois un Être qui vit sa vie.
Jusqu’au jour où un événement vient bousculer ses habitudes.
L’empêche de vivre son quotidien à sa manière.

Capucine et Soraya 3 : «il fait beau»

Capucine, 39 ans, atteinte d’un myélome, dialogue avec Soraya, psychologue clinicienne. Cet échange entre la praticienne et sa patiente est une invitation à regarder la maladie comme source d’un renouvellement du sens de la vie.

Capucine et Soraya 2 : «éloge de la lenteur»

Capucine, 39 ans, atteinte d’un myélome, dialogue avec Soraya, psychologue clinicienne. Cet échange entre la praticienne et sa patiente est une invitation à regarder la maladie comme source d’un renouvellement du sens de la vie.

Capucine et Soraya 1 :«Vieillir est un cadeau»

Capucine, 39 ans, atteinte d’un myélome, dialogue avec Soraya, psychologue clinicienne. Cet échange entre la praticienne et sa patiente est une invitation à regarder la maladie comme source d’un renouvellement du sens de la vie.