Bonjour Soraya, bonjour Christelle,
Bonjour à vous toutes,

“Merci” est un tout petit mot mais qui pèse lourd dans ma bouche car je vous le dis avec beaucoup de reconnaissance et de douceur. Il prend naissance au fond de mon cœur. On ne peut pas le dire à tout le monde et je vous le dis : je n’ai jamais dit “Merci” avec autant d’intensité.

La magie, “l’âme agit”, depuis ces deux jours et je suis heureuse – jamais je ne me le suis dis – grâce à vous toutes les deux, Soraya et Christelle, qui avaient su nous pousser dans nos retranchements intimes et cela n’aurait pas pu avoir lieu sans cette belle matrice aussi que nous formions, unies dans l’amour avec vous toutes.

Je suis toute nouvelle dans mon vrai moi, à tel point que je suis allée à mon centre d’appareillage car je me suis redressée, ne me tiens plus du tout pareil, suis droite et j’ai des nouveaux points d’appui dans ma prothèse – je ne souffre presque plus et un nouvel équilibre. J’apprends à me regarder dans la glace, à oser et me dire finalement que je suis belle avec ma différence. Ma différence est ma richesse et sans elle je ne serais pas telle que je suis (chacun fait sa richesse de sa différence).
“Ce n’est pas ce qui est beau que l’on aime mais ce que l’on aime qui est beau.”

Des anges vous êtes et qui m’ont permis de retrouver comment faire voler mes ailes car elle ne savaient plus comment faire.

Je vous envoie un bouquet de sourires dans mes pensées, un arc en ciel pour les jours plus difficiles et une féerie d’étoiles pour éclairer les nuits. Il ne faut pas avoir peur de croire que le soleil brille ….. uniquement pour vous, pour nous. Qu’importe qu’il pleuve, qu’il y ait du vent, de la neige, le principal : avoir du soleil dans nos cœurs et celui là, il n’y a que nous qui puissions le mettre et maintenant c’est possible grâce à ce bel enseignement que vous nous avez transmis. Quand l’impossible se transforme en possibles.

Un premier pas de fait ensemble et j’espère qu’il y en aura d’autres sur ce chemin de la vie.
Tous les jours, tout recommence.
L’arbre rebourgeonne en oubliant l’hiver, le rameau fleurit sans se demander pourquoi, l’oiseau fait son nid sans songer à l’automne, pourquoi : car la vie est espoir…..
Alors Soraya et Christelle, recommençez ! Vous êtes merveilleuses, authentiques, généreuses, humbles, magiques. C’est trop bon.

Encore merci et je vous embrasse du fond du cœur. Partageons, c’est trop top. cela fait du bien.
À bientôt.

Annie